Étienne Duhil de Bénazé

Étienne Duhil de Bénazé commence la musique à l’âge de 7 ans dans la classe de trompette de Dominique Bougard.

Il entre au conservatoire de Montpellier en 2007 dans la classe d’Emmanuel Collombert, et c’est durant ces études qu’Etienne découvre sa passion pour le chant, notamment dans le chœur de Patrice Baudry. Après son prix de trompette en 2012, il entre successivement à la Maîtrise de Notre-Dame de Paris puis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il poursuit actuellement ses études.

Étienne a l’occasion de travailler en tant que choriste avec des chefs tels que Lionel Sow, GustavoDudamel, Sir Norrington, Leonardo Garcia Alarcon, Henri Chalet … puis en soliste au sein de Opéra Fuoco dans la création de Cosi Fanciulli (Ferrando) de Nicolas Bacri au Théâtre des Champs-Élysées, mise en scène Jean-Yves Ruf, puis dans Didon et Énée de Purcell (Sailor, Spirit) au Main Hall de Shanghai sous la direction de David Stern.