Raphaël Imbert

Raphaël Imbert

Raphaël Imbert est né à Thiais le 2 juin 1974. Il apprend à jouer du saxophone à l’âge de quinze ans en autodidacte, puis entre au Conservatoire de Marseille dans la classe de jazz de Philippe Renault et y obtient un Premier prix en 1995 avec Jean-Jacques Elangué. En 1996, il fonde les groupes Hemlé Orchestra et Atsas-Imbert Consort, avec Émile Atsas (guitare), Vincent Lafont (piano) et Jean-Luc Di Fraya (percussions). Le Consort se produit notamment sur les scènes de jazz à Vienne, Nice Jazz Festival et à la Fiesta des Suds à Marseille.

Avec des musiciens, sociologues, journalistes et mélomanes, il crée à Marseille en 2002 le Collectif l’Enclencheur, à la vie éphémère, qui défend un projet de réflexion intégrant la pratique du jazz dans une vision de la société plus globale.

En 2003, il est lauréat du programme « La Villa Médicis Hors les Murs » pour son travail de recherche sur la musique sacrée dans le jazz.

Raphaël Imbert développe un projet pédagogique qu’il met en pratique au Conservatoire de Marseille depuis 2003, ainsi que dans de nombreux séminaires, comme le festival Jazz à Cluny et la formation des arts de la rue de la Fai’art. Il propose en classe de maître une méthode d’improvisation pour ensembles de musique de chambre.

À la suite du projet Bach – Coltrane avec le Quatuor Manfred et André Rossi, il collabore régulièrement avec de nombreux musiciens classiques, Chiara Banchini, Johan Farjot, Arnaud Thorette, Karol Beffa, Jean-Guihen Queyras,  Pierre-Olivier Queyras, Geneviève Laurenceau…