Vladimir Kapshuk

Baryton franco-ukrainien, Vladimir Kapshuk travaille le chant à l’Académie Nationale de Musique de Kiev où il obtient son diplôme avec le 1er prix. Par la suite, il rejoint l’Atelier Lyrique de l’Opéra National de Paris puis le Young Singers Project dans le cadre du festival de Salzburg où il travaille avec Christa Ludwig et Thomas Allen.

Lauréat du concours international « L’Art du XXIe siècle », il reçoit aussi
le Prix Lyrique du Cercle Carpeaux et le Prix Lyrique de l’Association pour le Rayonnement de l’Opéra national de Paris. Son répertoire se compose des rôles d’Eugène Onéguine, Le Prince Eletsky (La Dame de Pique), Valentin (Faust), Malatesta (Don Pasquale), Testo (Le Combat de Tancrède et Clorinde), Harlekin (Ariadne auf Naxos), Tarquinius (Le Viol de Lucrèce), Guglielmo (Cosi fan tutte) et du rôle-titre de Don Giovanni.

Vladimir Kapshuk se produit également dans des concerts et récitals en France (Palais Garnier, Opéra Comique, Théâtre de l’Athénée à Paris, Opéra de Toulon, Théâtre du Capitole de Toulouse, Festival de Pontoise…), en Italie (Scala de Milan, Fenice de Venise, Villa Médicis à Rome), en Autriche (Festival 17 de Salzburg). Il interprète également Le Voyage d’Hiver de Schubert, des mélodies de Tchaïkovski et de Rachmaninov, de Ravel et de Poulenc.

A l’Opéra national de Paris il chante dans de nombreuses productions telles que Idomeneo, Don Carlo, Billy Budd, Les Contes d’Hoffmann, Madama Butterfly, Ariadne auf Naxos, Akhmatova, Tosca, La Cerisaie, Il Barbiere di Siviglia, La Khovanchina … Plus récemment il chante Don Carlos (Les Fiancailles au Couvent), dirigé par Tugan Sokhiev au Capitole de Toulouse et fait ses débuts avec le rôle-titre de Aleko de Sergueï Rachmaninov et Robert dans « Iolanta » de Tchaïkovski à la Philarmonie de Berlin.

Vladimir Kapshuk participe également à des émissions du groupe France Télévision avec notamment « Vivement dimanche » l’émission animée par Michel Drucker sur France 2, avec comme invité Frédéric Mitterrand. Et plus récemment sur France 3 « Paris en Fête » (réalisé au Musée d’Orsay), « Musiques en Fête » (en direct des Chorégies d’Orange).